Nos conseils pour 1 mois en Thaïlande avec deux enfants

Nos conseils pour 1 mois en Thaïlande avec deux enfants

BUDGET :

Vol = 2400 euros

Hébergement = 2300 euros

Location de voiture (15 jours) = 270 euros

Dépense sur place (nourriture, visites, essences, cadeaux, …) = environ 2100 euros

Frais bancaires = 100 euros (car oui il y a presque 10 euros à ajouter par retrait de 10.000 baths)

RATP = 65 euros

TOTAL = 7200 euros (environ)

CHOIX DES HOTELS : nous avons cherché des hôtels répondant avant tout à 2 critères : une chambre pour 4 (nous n’avons jamais fait 2 et 2) et une piscine (pour lutter contre la chaleur et ‘’récompenser’’ les enfants après des journées difficiles). Or dans certaines étapes, il n’y avait qu’un hôtel répondant à ces critères, d’où des prix parfois élevés.

Nous avons aussi pris le parti de réserver tous nos hôtels avant de partir, afin de répartir nos dépenses sur les mois précédents, et de ne jamais galérer à trouver un hôtel après la route et la chaleur. Cela nous aura frustré parfois car certains endroits auraient mérité de rester (et d’autres de partir plus tôt), mais les avantages dépassent les inconvénients.

VOL PARIS – LE CAIRE – BANGKOK

Nous avons voyagé avec EGYPT AIR ; nous avons payé environ 2400 euros pour 4 personnes.

Nous enchaînons 4h de vol pour Le Caire et 11h pour Bangkok (de nuit). Nous arrivons à midi (heure locale) à Bangkok, ce qui est assez bien pour gérer le décalage horaire. Malgré cela les enfants ont eu du mal pendant 2 jours environ.

Jour 1 et 2 : BANGKOK

Hébergement : Le « Bangkok City Hotel » (48 euros la chambre 1 grand lit et 1 petit lit) avait été choisi en raison de sa proximité avec le terminus du skytrain. Finalement, cela ne s’avère pas être un si bon choix car (1) il y a un peu de marche depuis le skytrain, (2) les liaisons avec les métros sont faciles donc on aurait pu chercher ailleurs, et (3) la circulation autour du Bangkok City Hotel est horriblement bouchée (les taxis n’aiment pas y aller d’ailleurs). De plus impossible de dormir ‘’officiellement’’ à 4, donc on a créé un lit par terre en entassant des couvertures.

Visites – activités : Nous empruntons le skytrain pour rejoindre le centre-ville (plus rapide que le taxi) ; un bain dans la piscine de l’hôtel, on mange et on fait un tour dans le quartier. Ce sera suffisant pour ce 1er jour.

Le lendemain, premier Tuk-tuk du séjour pour se rendre au Lumphini Park ; on y trouvera des animaux et insectes en tout genre (varans, écureuil, hérons, mante religieuse, …) ainsi que des jeux pour les enfants. Il y a même une piscine, mais nous avions déjà celle de l’hôtel.

Retour vers l’hôtel pour notre premier massage d’une heure (foot massage) avec les enfants. Ils étaient surpris mais ils ont aimé.

Le soir nous visitons les rues du quartier pour grignoter dans les stands ambulants.

JOUR 3 : Route vers Khao Yai national Park

Passage à l’hôpital international Bumrungrad de Bangkok ; je le précise pour le recommander en cas de soucis. Il y a des traducteurs français, on y est très bien reçus. C’est rassurant. En revanche, trafic très dense autour : privilégier les motos-taxi ou marcher jusqu’au BTS (ou encore par le khlong).

Location de voiture : Nous retournons à l’aéroport Suvarnabhumi pour louer une voiture chez AVIS. La démarche est longue (aller au comptoir, tout signer, aller au parking, vérifier la voiture) mais la voiture est bien. Sachez que l’on n’a jamais vu de rehausseur dans les supermarchés, donc nous avions pris le parti d’emmener deux rehausseurs dans nos bagages en sachant qu’ils resteraient sur place pour le retour en France. Et nous ne regrettons pas ce choix.

Autre conseil important : prendre une puce 4G (à l’aéroport ou ailleurs). C’est tellement pratique pour se diriger, quitter l’aéroport avec toutes ces autoroutes, éviter certains bouchons. Sans cela nous n’aurions jamais pu partir autant à l’aventure, à l’écart des circuits touristiques.

Hébergement : Le « Dusit D2 Khao Yai » (67 euros la grande chambre familiale)

Très luxueux, chambre géante, piscine superbe, mur d’escalade, restaurant excellent.  Cher mais que ce fût agréable après la fatigue du vol aller, les petits soucis de santé et toute l’agitation de Bangkok. Mais comme à Bangkok, on ne dort pas ‘’officiellement’’ à 4 donc bricoler avec le sommier du lit d’appoint et le matelas.

JOUR 4 : Khao Yai national Park

Matin : visite par nos propres moyens du parc (400 baths par personne) ; nous nous limitons au plus petit circuit (1 km je crois) près du centre d’accueil. Mais cela nous suffit pour découvrir ce qu’est la jungle et voir de gigantesques araignées. En repartant, un éléphant sauvage nous barre la route : un moment mémorable !

Après-midi : nous partons avec Green Leaf pour une visite guidée (en anglais) avec une cascade (baignade), une grotte et un vol d’un million de chauve-souris à la tombée de la nuit. Le guide était particulièrement intéressant, je le recommande, et il nous a montré tout un tas de bestioles impressionnantes (serpents mortels, singes, mille-pattes, …). Si nous n’avions pas eu ce besoin de passer à l’hôpital de Bangkok, nous aurions fait le circuit d’un jour et demi ; je pense que c’est un bon programme. Ensuite, avec la chaleur, c’est un peu éprouvant pour les enfants.

JOUR 5 : route vers Phanom Rung

2h30 de route seulement

Hébergement : Le « Phanomrungpuri Hotel » à Nang Rong (78 euros la nuit pour deux grands lits doubles)

Chambre avec mezzanine, piscine agréable. Et nous trouvons un resto très sympa dans la rue, en face du Seven-Eleven. Personne ne parle anglais, mais ils sont adorables.

JOUR 6 : les temples Khmers

Nous voulions montrer des temples khmers aux enfants sans pour autant rouler jusqu’à Angkor Wat au Cambodge. Certes, c’est moins impressionnant mais pour eux cela suffit.

Prasat Phanom Rung : très joli, en haut d’un petit volcan, mais assez touristique.

Prasat Meuang Tam : très beau, plus ombragé, au bord d’un lac, mais aucun touriste. Un coup de cœur !

JOUR 7 : première étape vers Koh Chang

Nous décidons de couper la longue route vers l’île de Koh Chang en deux étapes.

Hébergement : Le « VELO’S Hotel » (71 euros deux grands lits doubles)

Hôtel extraordinaire avec une gigantesque piscine, un grand toboggan et toute une piste de BMX (location de vélo possible). On savait que les enfants allaient adorer. Nous ne quittons pas l’hôtel de l’après-midi ; nous étions seuls dans l’eau. Le restaurant est bon, ils prêtent des jeux de société pour patienter. Mais le soir nous dînons dans la rue comme le plus souvent.

JOUR 8 : deuxième étape et fin vers Koh Chang

Longue, longue journée de route : 3h20 de voiture, puis 1h de bateau, puis 45 min de route.

Hébergement : Le « Siam Bay resort » (593 euros pour 6 nuits pension complète)

Un bungalow familial sommaire en bois au bord de l’eau (il y en a des plus chics en dur, mais nettement plus chers). Emplacement très agréable car la plage est uniquement pour cet hôtel ; deux piscines. En prenant un pack sur internet nous avons eu la pension complète, deux locations de kayak pour rejoindre l’île en face, une journée snorkeling en bateau, et un massage. Tout cela compris.

JOUR 9-10-11-12-13 : Koh Chang

Nous sommes allés voir plusieurs plages, nous avons fait la journée bateau (il y a un toboggan sur le bateau pour se jeter dans l’eau, notre fils a même préféré cela aux poissons), du kayak, une cascade, et beaucoup de baignade. L’île est très vallonnée, avec une seule route pas très jolie. Et comme nous étions en pension complète, nous sommes beaucoup restés à notre hôtel pour sa plage privée et ses piscines.

A noter que nous avons eu beaucoup de pluie sur Koh Chang. C’est le début de la mousson.

snorkeling

Ensuite notre fille a eu des problèmes ORL, nous avons dû rejoindre le continent pour une journée, et aller à l’hôpital de Trat car les soins sur Koh Chang sont plus limités. L’hôpital de Trat est plus cher que celui de Bangkok, mais pas de traducteur français, seulement en anglais.

JOUR 14 : quitter Koh Chang

Nous reprenons le bateau et longeons la côte sur une magnifique « scenic road » sans personne. C’est vraiment un coin très joli sans aucun touriste. Nous étions d’ailleurs seuls dans l’hôtel.

Hébergement : Le « Maldives Beach resort » (66 euros 2 grands lits doubles)

Autant nous recommandons vivement de passer 2-3 jours dans la province de Chantaburi, autant de ne pas aller à cet hôtel qui est vieux et mal entretenu. 

Le soir même nous nous promenons près de l’hôtel dans une mangrove aménagée aboutissant sur un lac ; c’est superbe.

JOUR 15 : Oasis Sea World et Chantaburi

L’oasis sea world est un vieux parc animalier avec un spectacle de dauphins, un lieu où nourrir de gigantesques poissons, des baignoires pour du fish spa, et même des bassins pour nager avec les dauphins. La plupart des attractions sont à payer en plus du spectacle. Les enfants ont bien aimé. Il y a peu de monde.

Après avoir mangé dans un marché local (pour éviter de manger au parc à dauphins), nous avons trouvé grâce au GPS la Phlio Waterfall (l’orthographe varie selon les cartes). Un endroit génial que nous avons eu la chance de faire en milieu d’après-midi quand les groupes et les bus repartent. Plusieurs piscines naturelles avant une grande cascades ; le plus étonnant est le nombre de gros poissons noirs dans les bassins. On peut s’y baigner sans danger mais il faut braver sa peur des poissons. Les enfants en gardent un sacré souvenir.

Puis nous avons roulé jusqu’à Chantaburi qui a nous a agréablement surpris : une promenade le long du fleuve très agréable, des rues calmes et réaménagées dans le style « bobo thaï », et toujours peu de touristes.

JOUR 16 : autour de l’hôtel

Après avoir tant roulé hier, nous sommes restés plus près de l’hôtel. Mais en dehors de l’aquarium, d’une courte baignade sur une autre plage, et d’un joli marché où les enfants prenaient des photos, nous avons eu plus de mal à occuper la journée. Et la météo ne nous a pas aidés.

JOUR 17 : retour à Bangkok

 Retour à l’aéroport pour rendre la voiture, nous accueillons les grands-parents venus nous rejoindre pour la fin du séjour. Encore un passage à l’hôpital de Bangkok pour faire contrôler l’oreille de notre fille ; 3h30 de bouchons pour rentrer à hôtel, parfois nous sommes restés 45 min sans avancer. Eviter les taxis et les tuk-tuks, prenez des moto-taxis ou le métro…

Hébergement : retour au « Bangkok City Hotel » puisque nous voulions être proches des deux aéroports.

JOUR 18 : Bankok

C’est la troisième fois que je visite le palais royal de Bankok en 10 ans, et l’augmentation du nombre de touristes est phénoménale (en particulier chinois). Cela a vraiment rendu la visite très désagréable car nous étions serrés et bousculés. Même si c’est très beau et célèbre, nous le déconseillons désormais. Le Wat Pho étant fermé pour une fête, nous sommes allés au quartier de chinatown. Les enfants en avaient marre de marcher sous cette chaleur, et le soir, ce fût dur de les ressortir pour aller au sympathique marché nocturne de Petchaburi. Mais un petit cadeau et un t-shirt plus tard, tout allait mieux.

JOUR 19 : Wildlife Friends Foundation of Thaïland

Nous voulions montrer des animaux aux enfants mais pas que dans un cadre touristique (parc, ou zoo). Il existe plusieurs lieux de préservations des animaux en Thaïlande ; celui-ci est à 2h30 au sud de Bangkok. C’est loin mais c’était impressionnant de voir tous ces animaux abandonnés ou maltraités. Les enfants ont nourri un éléphant, ils l’ont nettoyé, promené.

WFFT

Y aller sur la journée est sans doute trop long pour eux, mais si vous décider de visiter la région, je le recommande vivement. Les enfants ont bien retenu que les spectacles d’animaux et les balades à dos d’éléphants cachaient un côté moins magique. Possibilité d’y dormir.

Prix : 40 euros adulte ; 28 euros enfant (pour la journée) ; ajouter le transfert si vous n’avez pas de voiture.

JOUR 20 : Bangkok

Pour faire ses achats et cadeaux, rien n’est plus pratique que le grand marché du week-end de Chatuchak. Là encore avec les enfants, prévoir un budget boisson (en raison de la chaleur) et achats pour eux, car il y a plein de petites bêtises. Il y a aussi un parc devant le marché avec quelques jeux.

En fin de journée, nous retournons au Wat Pho. C’est un horaire calme, il y a peu de visiteurs, c’est génial. Et les enfants voient enfin le fameux ‘’grand bouddha couché’’ qu’ils ont colorié dans leur chambre avant de venir en Thaïlande.

JOUR 21 : Bangkok

La visite de la Maison de Jim Thompson est très belle mais n’intéressera pas beaucoup les enfants.

jim thomson's house

En revanche la promenade sur les khlongs est agréable. Nous sommes allés à Khao San Road pour acheter là encore quelques cadeaux. Une belle averse nous fera rentrer.

Le soir nous partons en train de nuit pour le sud de la Thaïlande. Les enfants étaient excités. Attention la clim est à fond dans le train, et prévoir de dormir en pull et pantalon. Nous avons commandé les billets depuis la France ainsi que les transferts bus+bateau pour l’île de Koh Samui (125 euros pour train + bus + bateau pour 4).

JOUR 22 : Arrivé sur Koh Samui

Partis à 19h30 de la gare de Bangkok, nous arrivons à 12h à notre location, mais attendons 14h qu’elle soit nettoyée. Ce fût long pour tout le monde.

Hébergement : « Beachside Thai Villa » (511 euros pour 6 nuits sachant que nous étions 6, mais on aurait pu être plus nombreux encore).

notre maison

L’endroit est paradisiaque ; la maison superbe, la plage vide, l’eau chaude. Que du bonheur. Seul reproche : l’éloignement des commerces. On peut acheter à manger et trouver quelques restaurants, mais un scooter ou une voiture peuvent être les bienvenus.

devant la maison

JOURS 23 à 28 : Koh Samui

L’île nous a semblé beaucoup plus agréable que Koh Chang ; mais la circulation y est dense. Nous avons loué une voiture à un particulier dans la rue pour deux jours, le temps de visiter l’île.

waterfall 1

Avec les enfants, nous avons vu le Big Buddha (pas mal), la Na Mueng Waterfall 1 (où nous nous sommes baignés) et la 2 (difficile d’accès, beaucoup de monde ; pas super), le bouddha magic garden (amusant pour les enfants) et la silver beach (très agréable).

silver beach

Le reste du temps, la maison était tellement agréable que nous n’avons pas bougé.

JOUR 29 : Bangkok

Hébergement : BANGKOK CENTRE HOTEL près de la gare

Le dernier jour nous sommes arrivés à la gare de Bangkok tôt le matin et notre vol décollait à minuit. Il nous fallait donc un lieu où se poser, se doucher voire se baigner. Ils ont accepté de nous donner une petite chambre pour 6, de 9h à 21h, mais je ne me rappelle plus pour combien. La bouche du métro est devant son entrée, il est donc possible de rejoindre l’aéroport sans marcher.

Nous avons ramené les enfants au parc Lumphini qui était proche et à la ferme aux serpents. C’est très impressionnant, ils ont bien aimé cette dernière visite avant l’avion.

 

J’espère que cela vous aidera à planifier un voyage avec vos enfants.


Publié à 18:34, le 10/10/2017, Bangkok
Mots clefs : thaïlandeenfantsîlevoyage


Vous voulez voyager moins cher

22:16, 1/11/2017 .. Publié par Marine et Laura
Bonjour,
Nous vous laissons ce petit message car nous profitons de la garantie Rovia pour Voyager moins cher et voir gratuitement si vous filmez vos voyages et avez des contacts sur les réseaux sociaux.
Ma sœur et moi sommes dans un club de voyage et nous nous sommes maintenant payée pour voyager. Ce club demande une adhésion au départ mais cette adhésion est récupérable en points voyage.
je vous laisse le lien ci dessous pour tous ceux qui sont intéressés : informations gratuites
http://etrepayepourvoyager8.webnode.fr/


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques


Derniers articles

Nos conseils pour 1 mois en Thaïlande avec deux enfants

Sites favoris


Amis